Le Shiatsu est un art médical d'origine Japonaise. Il se base sur les fondements de la médecine chinoise que sont l'approche énergétique du corps humain et le trajet des méridiens dans le corps. Comme beaucoup de pratiques médicales orientales, le Shiatsu vise à maintenir les personnes en bonne santé et à prévenir les maux avant leur installation. Il agit sur tous les aspects de la personne : émotionnel, physique et psychique.

Afin de rééquilibrer les flux énergétique au sein des méridiens du receveur, nous utilisons différentes techniques d'appui des mains, ou pouces, ainsi que des étirements. 

Lors d'une séance, le receveur se trouve allongé sur un futon au sol, vêtu d'une tenue confortable (jogging ou leggin, t-shirt manches longues avec éventuellement un sweat shirt et chassettes.

Je pratique cette technique dans le cadre de ma formation (4e et dernière année du cursus de formation).

Depuis cette année, je propose également des soins d'influence chamanique.

Pour les peuples racines, la santé est avant tout une question d'harmonie et d'équilibre : équilibre de soi avec soi, de soi avec son environnement (personnes, animaux, végétaux, éléments, esprits, ancêtres...). Chez tous ces peuples existent des personnes qui ont la capacité de déceler les déséquilibres et d'intervenir pour rétablir l'harmonie sur plusieurs plans. Ces personnes sont reconnues au sein du groupe et consultées comme le sont les médecins dans nos sociétés. Iels portent plusieurs nom en fonction de la culture dont iels sont issues (Chamane en Mongolie, Noaidi chez les Sami, Mama chez les Kagaba, Machi chez les Mapuche, Medicine man/woman en Amérique du nord...).

De façon tout à fait remarquable, ces cultures, bien que situées aux quatre coins du globe, possèdent de nombreux points communs dans leur cosmovision, en particulier en ce qui concerne la santé.

Être chamane (nom générique en occident qui rassemble toutes les personnes en charge de l'équivalent de notre médecine chez les peuples premiers) est une destinée autant qu'un long travail d'apprentissage et de connaissance de soi et des règles de la nature. On ne se proclame pas chamane mais on est designé (par son groupe ou par les esprits) afin de devenir l'intercesseur auprès des Esprits pour le bien de sa communauté.

Certaines techniques de soin utilisées par les chamanes sont néanmoins accessibles même aux non-chamanes (et même aux personnes n'ayant pas grandi dans cette culture). Elles demandent de la pratique et de la patience mais ont montré maintes fois leur efficacité.

C'est ce type de soin que je vous propose aujourd'hui.

Quand faire appel à un soin d'influence chamanique ?

Typiquement, si une épidémie décime soudainement votre troupeau de rennes ou de cochons :D. Plus globalement : perte d'élan vital, sensation de disharmonie en soi ou dans sa vie, blocages récurrents avec une thématique qui semble émerger, événement traumatique, dépendances (de toutes sortes), certaines douleurs physiques - sensations d'oppression ...

En cas de doute, l'entretien de début de séance permettra d'aiguiller vers une séance de Shiatsu ou un soin d'inspiration chamanique.

Attention, ce type de soin implique complètement le receveur et nécessite sa complète coopération pour être efficace.